persist-N-mess - Autre lieu. Autre temps. Temps Heureux..Cowbloghttp://persist-n-mess.cowblog.frMon, 11 May 2015 00:49:33 +0200180It's been a long time.Mon, 11 May 2015 00:49:00 +0200Mon, 11 May 2015 00:49:00 +0200http://persist-n-mess.cowblog.fr/it-s-been-a-long-time-3273311.htmlpersist-N-messStevie Wonder me guérit. J'ai rien à écrire ici, plus rien du moins.
"Don't you worry 'bout a thing".
 
http://persist-n-mess.cowblog.fr/images/IMG0205.jpg
Almost.


& un coup de poing dans le ventre, la gueule, le coeur et tout le reste quand je te croise dans l'entrée. Il suffit que je te fixe plus d'une seconde. I wish you were here. Mais si tu l'étais, est-ce qu'il y aurait pas autre chose ? I can't tell heven from hell, nor blue sky for pain.
Eyes wide shut.
]]>
Les égarements d'une fille alcooliséeFri, 21 Nov 2014 01:47:00 +0100Fri, 21 Nov 2014 01:47:00 +0100http://persist-n-mess.cowblog.fr/les-egarements-d-une-fille-alcoolisee-3270171.htmlpersist-N-messQuand je vois à quel point la langue anglaise (ouais je suis la meuf qui dit "langue anglaise" plutot que "anglais", j't'emmerde) donc, quand je vois à quel point cette langue me ... transcende, ouais je dis transcende, au point ou j'en suis, je me dis que 1. j'aurai du naitre dans un pays anglophone, ou au Danemark-coeur-coeur. Ou 2. j'aurai du continuer mes études à Lyon, LLCE anglais et des cours sur les chevaliers de la table ronde en anglais. Je me revois il y a 5 ans, perdue comme tout, #OnVerraBien, rater mon entrée dans la ""vie étudiante"". C'était déjà bien mal partit #Oxymore ?. Je suis dans les "j'aurai du", "j'aurai pu", "il aurai fallu". #CommeD'hab ? Ouais j'aime bien hashtaguer des trucs. Et le verbe hashtaguer d'ailleurs.
Mais, il y a toujours un "mais" dans les bonnes histoires, dans les histoires de connasses pleurnicheurses aussi cela dit. Je disais donc, Mais, si j'avais pas été aussi conne/glandeuse/jmenfoutiste/irresponssable/conne (choisi ce que tu veux, j'en ai plein) je n'aurai jamais... rencontré Deb et Alice, aussi insignifiantes qu'elles puissent parraitre, ces rencontres font probablement partie des meilleures de ma vie, apprit autant à la merveilleuse et grandiose université de Genève, je ne serai jamais partit au Danemark - a l'arrache hein, soit dit en passant - Et en faisant cette liste, je me rend compte que j'aurai pu faire 1001 autres choses plus géniales, que ces 5 dernières années ne se résument pas à grand chose et que je suis encore plus perdue qu'il y à 5 ans. Prodigy dirait : take me to the hospital. Et moi je dirait seulement, take me anywhere.

Je cherche un but, sans chercher vraiment. Parce que chercher c'est aussi prendre le risque de ne pas trouver. Et après ; quoi ?

http://persist-n-mess.cowblog.fr/images/IMG2050.jpg
J'avais 19 ans, une 205 rouge, l'impression d'être l'obèse du groupe
et aucune putain d'idée de ce que je voulais vraiment dans la vie.

J'ai 23 ans, cassé ma 205 rouge, je ne me prononce plus sur ce 3eme point et j'ai toujours AUCUNE PUTAIN D'IDEE.
Je portais aussi mes talons blancs à noeuds noirs géniaux, soit dit en passant.
 
 
]]>
Tout part à vau-l'eau ma bonne dame.Sun, 19 Oct 2014 19:11:00 +0200Sun, 19 Oct 2014 19:11:00 +0200http://persist-n-mess.cowblog.fr/tout-part-a-vau-l-eau-ma-bonne-dame-3269413.htmlpersist-N-messQuestion, jusqu'a quel age a t'on le droit de HAÏR, sale-gamine style, son.. "beau père" - ahah ce mot me dégoute - ? It's been a long time since I came around, mais parfois ca me prend le tournis, ca devient necessaire. Et je remarque que je suis vachement moins taré quand j'écris régulièrement ici. Je me remet à mettre des jeans #AuPointOuJenSuisHein et machin répare ma douche qui n'a pas besoin d'être réparé #TuNesPasMonPerePourUnSous, j'avais prévenu que j'étais en mode saloperie de gamine ingrate. Si j'avais 14-15 ans ca pourrait etre légitime, ou justifiable. Mais à 23 tu grandis, tu prend tes couilles et ta patience et tu arrête tes mitchs. Putain si j'avais 15 ans, j'aurai le droit d'être indécise, hysterique parfois, déprimée souvent, le droit de brasser à droite à gauche sans qu'on m'étiquette de "pute", "pauvre fille" ou "lesbienne refoulée", silencieusement dans les repas de famille. Ou pas si silencieusement que ca d'ailleurs. Couldn't put up with that shit any longer and I'm done appologizing for it. Et je suis au dawning du reste de ma life, clairement. Je sais pas où je vais, j'ai le droit ? J'ai le droit de trouver que toutes les routes que je me suis tracées jusqu'à maintenant m'emmerdent ? J'ai le droit de pas avoir de plan B ? Ouais, plan A non plus cela dit actuellement. J'ai le droit d'être faible ? Et d'ailleurs est-ce de la faiblesse, que de dire qu'on en peut plus ?

J'ai cette drôle d'impression, de présentiment, que ca va aller. Que tout va "s'goupiller".
Bordel, mon futur-moi va se marrer en repenssant à cette phrase, dans 5 ans, quand je serai sous les ponts.
http://persist-n-mess.cowblog.fr/images/10481545101528516737845745437355857588576267o.jpg
P'têtre que je serai Lady Gaga dans 5 ans hein.
]]>
N'importe qui, c'est ca le pire.Sun, 09 Mar 2014 05:46:00 +0100Sun, 09 Mar 2014 05:46:00 +0100http://persist-n-mess.cowblog.fr/n-importe-qui-c-est-ca-le-pire-3261900.htmlpersist-N-messCette suréalié qu'était erasmus. Ce qui me convenait parfaitement. Hors du temps. Don't worry, be happy. Pas d'obligations, pas de contraintes. Lacheté much ? Comme cette vie me dépite. Take me back to Trekroner. Crise. Comme pour combler un manque, de je ne sais quoi. De je ne sais qui. Des montagnes de questions, où ne subsiste plus rien. Ni ton écho, ni celui de personne. Et le pire est là , réaliser qu'on n'a plus personne à  blamer. Même si parfois, le raz de marée des souvenir me submerge, je réalise maintenant how made up they were. Le temps à  coulé sous les ponts de ma vie. Je suis vieille, pour la gamine de 16 ans, amoureuse à souhait que j'étais. Et haineuse au possible. Place à l'indifférence. La passivité. J'attends toujours ce futur-moi qui aura toutes les réponses. Ainsi que le bus de la volonté d'ailleurs. C'était bien trop facile d'attribuer le vide du fond de mon ventre à tout et n'importe quoi. N'importe qui- Les quelques A qui ont compté, mon père, ma mère aussi j'avoue, cette dynamique familiale si destructrice parfois. Mais, en y repensant, déjà en ce2. Du coup, à qui la faute ? Mes études m'obligent à penser que l'éducation a joué un rôle. Mais there's not so much it can do. La génétique ? La question est donc, peut on être génétiquement programmé à ne pas avoir de couilles ? Weird how writing here still makes me feel so good. Peacefull almost. But not as much as I wish. As much as I need. Je cherche quelqu'un qui pourrait me comprendre. Que je pourrais appeler maintenant. Et je sais toujours pas si il y à deux P et/ou deux L à "appeler".

Et des réponses qui semblent aussi réelles un jour, qu'éphémères le lendemain. Toi, lui, eux. Quelqu'un.
N'importe qui.
 
]]>
Je suis une lache.Sun, 23 Feb 2014 06:25:00 +0100Sun, 23 Feb 2014 06:25:00 +0100http://persist-n-mess.cowblog.fr/je-suis-une-lache-3261204.htmlpersist-N-mess
Viscéral. Ecrire, filmer, mettre en scène, raconter, décrire, expliquer ne retranscrira jamais véritablement, sincèrement ce qu'il se passe au fond de mon ventre. Explosion. Les mots ne suffise pas. Ne suffise plus.
http://persist-n-mess.cowblog.fr/images/Cha.jpg
La mort me fait peur. Stupidiest statement ever, but what can I say - God, I miss speaking english so badly - I can not picture myself loosing so much people. Even though I'm quite realistic, I know what's coming. But I absolutely don't see the point. We're all gonna lose. And I'm too much of a fucking coward to face the truth. So I'm building up fake realities. where I'm going back to Trekroner for the rest of my life, where I'm finnaly brave enough to risk having my heart broken in pieces, where I'm dying before everyone else I love. Sparing myself the pain. Selfish bitch that I am.

Dansk pislner et inconnus de tous cotés, de tous cotés.
I was so affraid that, coming back home, I wouldn't belong anymore, people had forgot me, they had changed. I didn't even consider the opposite : I changed, you did not.

Je m'ennuie d'avance des soirées identiques à toutes celles d'avant, à toutes les autres. Je m'ennuie d’avance des conversations sans fin. Je m'ennuie d'avance des « thés » les dimanches après-midi et des gros mac le vendredi ET le samedi. Rien n'a changé. Je m'ennuie d'avance des histoires que putain, oui on a déjà entendu des centaines de milliards de fois. Oui nos vies sont devenues tellement monotones que l'on doit animés nos soirées en remuant les souvenirs d'autres bien plus drôles.

Si fucking prévisible.

I want to meet new people every week. To learn useless word in Spanish, Turkish or Polish. And forget them right away. To play stupid drinking games. To dance like the craziest girl on earth on shitty songs. To screan those with random people. To make random jokes in english, even if they doesn't really mean anything. To drink weird Slovakian or Autrichian alcohol. To live with strangers that will become my friends.

I miss the unexpected. I miss the novelty. I 'm already bored with this life, I had so much trouble leaving. This life I'm gonne have to get use to. This life who's going to seem to be enough in a couple of weeks (months?). When Erasmus will be nothing more than dusting memories. Alomost unreal.

Real life sucks.
And that's definitely why Erasmus is that amazing.


Et comme toujours, je suis dans l'extreme.
The sea wants to kiss the golden shore & the sunlight warms your skin. - Ordinary love ?
 

 





]]>
Back.Fri, 12 Apr 2013 23:28:00 +0200Fri, 12 Apr 2013 23:28:00 +0200http://persist-n-mess.cowblog.fr/back-3236353.htmlpersist-N-messhttp://persist-n-mess.cowblog.fr/images/coupe-copie-1.jpg


"Mo qu'est ce que tu me conseille pour lutter contre une grosse déprime ? De la bière, de la bière, de la bière." Les enfants cherchent le conflit pour rapprocher leur parents. L'ultime provocation, se mettre à fumer. Ca n'a pas fonctionner comme prévu. Il fut un temps, j'étais de bons conseils et maintenant, j'ai besoin d'une oreille qui avalerait, le grand méli-mélo de ces regrets, que j'avoue à demi mots. Alone people doesn't want to hear about together people. That moment, when you have so much shit to do, that you decide to take a nap instead.

I picture your face at the back of my eyes. Place do persist girl, it's time we met and made a mess. And if I had one wish, yeah you'd be there. Propose moi, invite moi. Invite moi, que je te dise non. Que j'en ai rien à foutre de toi-enculé. Psychopathe. Me foutre dans ton cou et m'y laisser mourir

Do you want chesse and bacon on that ?
The answer is always yes.


Faire la part de choses.

J'me casse d'ici. Quand on peut choisir de donner du pouvoir à quelqu'un,
on choisi.


 
]]>
Alone is alone, not alive.Mon, 10 Dec 2012 23:20:00 +0100Mon, 10 Dec 2012 23:20:00 +0100http://persist-n-mess.cowblog.fr/alone-is-alone-not-alive-3220579.htmlpersist-N-mess Thx for ruining this, YAY friends ! Il y avait cet espece d'accord muet. Don't ask, don't tell limite. Mon autorisation contre zero jugement. Ouais je pefere compter sur personne et c'était tres bien comme ca. Je me cache, comme une sorte de punition. Brasser ici m'aide et m'apaise, ou peut etre m'enfonce encoe plus dans mon mitch ?

Someone to crowd you with love,
Someone to force you to care,
Someone to make you come through,
Who'll always be there,
As frightened as you
Of being alive.
 
http://persist-n-mess.cowblog.fr/images/tumblrmepw5zTIvb1qggwnfo1500.pngElle m'apaise bizarrement. Cette photo me fait sourrre.

He slept a summer by my side. He filled my days with endless wonder.
Petit le summer.

The dogs days are endless.

Halloween, est-ce que quelqu'un peut nous manquer alors qu'on ne le connait pas ?

Tentative d'adoption claiement ratée. Je veux un type qui me réchauffera les pieds, qui me repettera inlassablement que je suis pas grosse, jusqu'a ce que j'y crois, ou que je devienne bonne. Quelqu'un qui me motive, qui m'accepte, qui ne me regarde pas de haut, ni comme si j'étais sur un pied d'estalle. Un mec mortel qui pourrait me donner des ailes.
Je suis celle qui vous a brisé le coeur. Celle qui vous a fait espere parcequ'elle y croyait. MAis a fini par se lasser et vous laisser. Je suis la salope qui vous a brisé le coeur. Je cherche celui qui ne me lassera pas au bout de trois semaines. Qui ne me brisera pas le coeur au bout de 3 semaines non plus. C'est souvent celui la dont je ne me lasse pas bizzarement. Je cherche L'Amour, et les papillons dans le ventre.
J'ai du mal a pendre des risques.

"Dyin' is a part of life. I sure wish it wasn't " Forest Gump.

Moa, 11.11.12 - Quand tu arrive au point ou bois ce verre te ferra chialer ta race la pute. Si je suis jalouse c'est parcequelle est mieux que moi. Allez y chopper tout ce que vous pouvez.

Le BEP Mecanique passerait. Je veux tout comprendre. Pour pas me retrouver comme une conne quand mon connard de mari se barrera avec une blonde, bonne qui plus est.

On est ce que l'on peut, mais de le savoir, rien ne nous console.

Mercredi apres-midi piscine ?!

Les premieres emotions que j'ai ressenti c'est l'angoisse, la perte, la mort. TU METONNE QUE JE SOIS A LA LISIERE MOI AUSSI. Beaucoup trop de négatif around here. Des prédispositions.


Ces soirs ou la jalousie prend le dessus, pas la jalousie pute mauvaise langue. La triste. Celle qui réalise tout ce qui lui manque. Je vais de ce pas m'endormir dans des bras invisible.




]]>
Les lisières.Sat, 24 Nov 2012 20:32:00 +0100Sat, 24 Nov 2012 20:32:00 +0100http://persist-n-mess.cowblog.fr/les-lisieres-3217665.htmlpersist-N-messJe ne sais faire que ça. Je vous hais tous.
Et ma vengeance, triste et pathétique. C'est ça :]]>
Boire, jusqu'à vaciller. Jusqu'à ne plus voir qui va me déshabiller.Sun, 28 Oct 2012 18:19:00 +0100Sun, 28 Oct 2012 18:19:00 +0100http://persist-n-mess.cowblog.fr/boire-jusqu-a-vaciller-jusqu-a-ne-plus-voir-qui-va-me-deshabiller-3213425.htmlpersist-N-messJusqu'à ne plus me voir. Ghost.
Roulé boulé sur la chaussée. Le vent dans les cheveux le béton sous mes genoux.

Saturday night fever et depression sunday strike again.
Je deviens tarée. Genre vraiment. Peut-être que je vais vraiment y finir, à l'asile.
Je veux du drame,
une excuse pour ne plus sortir de mon lit.
Et éplucher des chataignes.

Et tous ces cons et leur vie.
Je vais réussir à partir en Erasmus. Et ça va être de la merde.
Une sauvage. Les gens ne m'interesse pas.
Rien ne m'interesse.
J'ai envie de trouver, au fond de mon ventre, une passion. Déjà. La partie "sauvage et brulante" je peux m'en passer.

Tout le monde pleure dans cette maison.
Et bah barre toi ! - Ah, au temps pour moi, tu l'as déjà fait.
Tu reviens juste de temps en temps remuer le couteau, la merde, les souvenirs.
Souvenirs d'une famille. Heureuse ou pas. Juste une famille.

Je l'ai perdu.
Et je peux m'en prendre qu'à moi même.
Et je m'en veux tellement d'être comme ça. Une grosse conne.

Quand je dors je suis toute seule. Je suis tranquille. Without commitment, ma spécialité.
Je peux décider quand j'ai envie de vivre ou pas.

Du chocolat dans mes chaussettes et des pepito sur ma table de nuit. Peut-être que quand je ferrai 800 000 kilos, j'aurai l'impression d'exister.
Ou est la motivation ? Celle qui dure 1h. Qui a duré 3semaine, à laquelle j'ai cru a Berlin.
"il le faut"

Et il est toujours là, vieux background à ma vie.
J'étais à deux doigts de finir folle de toi.
Folle de toi.
Si tout est moyen, si la vie est un film de rien. Ce passage là était vraiment rien. LAPSUS REVELATEUR.

]]>
Something about lonely nights.Sun, 07 Oct 2012 00:24:00 +0200Sun, 07 Oct 2012 00:24:00 +0200http://persist-n-mess.cowblog.fr/something-about-lonely-nights-3210043.htmlpersist-N-mess Murder on the dancefloor. Mine.

Toujours ce petit piquotement
au creux du ventre. Je ne te cherche plus.
Mais quand tu me trouve. Quand je te vois.
Cette gueule putain, Les cheveux, juste.
Bam.
Et puis tu sais y faire. ahaha
Si il n'y a que dans ce blog que j'en parle, que je lui parle, c'est qu'il existe, subsite, au fond de moi, une infime partie qui croit encore en toi, en un nous. AHAHA. Mais pitié. Je m'euto-dépite d'écrire des trucs pareils. De PENSER des trucs pareils. CTDV ? lol.

And yet, to every bad, there's a worst.
I cherish it. Until I touch the ground.
Bam.

3kg960, pour sur, I was born this way.
Je ne peux plus me regarder dans un miroir de plus de 30cm2.
Et ça rétrécie de semaines en semaines.


Enfaite, je suis devenu une meuf aigrie. Les concessions  pour 'le' voir, what what ?
Je hais l'amour.
Les petits lycéens qui s'embrassent aux arrets de bus, les amoureux qui se bécotent sur les bancs publics ?
Ca me dégoute. Genre vraiment.
Genre ma première et seule réaction "Yeurk"

J'ai oublié mon père.
Comme on oublie d'acheter des oeufs a inter.

C'est fini le "Il faudrait qu'elle grandisse"
Il faudrait une illumination. Une révélation.
Mais ça n'arrivera pas. Une manipulatrice égoïste comme on en fait plus.
L'amour qu'elle nous porte, que je questionne soit.dit.en.passant, est enfoui sous une couche d'Elle même.
Insecure much ? Jalouse much ?

http://persist-n-mess.cowblog.fr/images/tumblrm93f76EiG41qjn5sdo1400.jpg
THE PEOPLE WHO GIVES A SHIT 
ARE RIGHT THERE : ___


]]>